top of page

Lutter contre soi-même

Où je vous raconte le courage de Dominique*


« Je sais pas si c’est une bonne idée. »

« ça fait pas un peu prétentieuse ? »

« J’ai peur que vous trouviez ça un peu bébête. »

« Rien n’est organisé. J’ai tout écrit comme ça, et puis je n’arrive pas à y retoucher.»


Ça, c’est clair, Dominique n’est pas sure d’elle. Elle pense que ce qu’elle a fait c’est nul, ça ne vaut rien, c’est prétentieux, c’est pas pour elle.


Et pourtant elle est là, devant moi.

Elle ne sait même pas pourquoi.

Elle n’aurait pas dû venir, se dit-elle. Je vais la trouver ridicule, c’est sûr. Mais elle reste quand même. Fébrilement, elle m’explique pourquoi elle est là : elle a écrit sa vie, à la main, dans un cahier vert 24x32 à grands carreaux. Elle voudrait voir son écrit transcrit, tapé à l’ordinateur, structuré, mis en page, imprimé. Je n’ai pas l’air de me moquer, alors elle est un peu rassurée et elle ose me tendre son cahier, comme on confie sa vie.



Je le feuillète, pose quelques questions, elle esquisse un sourire.

Ça y est, elle l’a fait, elle s’est lancée. Pas question de reculer, maintenant : elle l’aura, son livre à elle, rien qu’à elle.


Et vous, vous voulez votre livre à vous ?



*Cherchez pas : les histoires sont vraies mais les noms sont tous inventés.

12 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page